Sommeil solutions naturelles

 

De façon régulière ou ponctuelle, notre sommeil peut être mis à mal. On se sent hagard, le cerveau tourne au ralenti, on somnole... voilà les symptômes d'un manque de sommeil.  D'ailleurs en France, un tiers des adultes disent avoir des problèmes de sommeil : endormissement difficile, réveils précoces et nombreux (1). Or le manque de sommeil (moins de 6 h 30 par nuit) ou un sommeil de mauvaise qualité a des conséquences néfastes sur l'organisme, par exemple l'inflammation, la prise de poids ou encore le risque de maladies chroniques (diabète, maladies neuro-dégénératives)

Alors comment faire pour renouer naturellement avec les nuits paisibles et dire adieu à la fatigue ?

Voici 6 habitudes à adopter pour mieux dormir :

1. L’EXERCICE PHYSIQUE, REMÈDE NATUREL 

Le sport pratiqué régulièrement est un bon moyen de conduire naturellement l’organisme au repos. En plus de libérer de la dopamine qui contribue au bien-être, la fatigue positive que génère l’effort facilitera l’endormissement le soir. Trente minutes de marche quotidienne à la mi-journée, tôt le matin ou en soirée peuvent être suffisantes. Il est conseillé de ne pas faire d’exercice intense le soir.

2. LIMITEZ L’UTILISATION DES ÉCRANS LE SOIR

Troquer son téléphone, sa télé ou sa tablette par un livre ou une activité relaxante 1 heure avant se coucher permet de favoriser le sommeil. De façon analogue, il est préférable d’éviter les activités stimulantes en fin de soirée qui auront tendance à allonger la durée d’éveil.

3. L’HEURE FIXE, UNE DES MEILLEURES PRATIQUES

Se coucher et se lever à heures variables tout au long de la semaine peut avoir comme conséquence de perturber votre horloge biologique. Adopter une heure fixe pour s’endormir, et une autre pour se réveiller, c‘est un premier pas vers le sommeil réparateur.

4. VEILLEZ À VOTRE ALIMENTATION

Prenez en début de soirée (si possible avant 20 h) un repas léger, à base d’aliments complets, comprenant des glucides à index glycémique bas, des protéines et des graisses de bonne qualité (huiles d’olive et de colza, noix, poissons gras) afin de faciliter l’endormissement. Evitez les repas trop riches et tardifs, l’excès d’alcool, le café, voire le thé. Certains aliments riches en tryptophane, vitamines B, et magnésium (riz complet, banane, oeufs, chocolat noir, noix et graines...) peuvent apporter au cerveau des substances impliquées dans les processus du sommeil. Le tryptophane, en particulier, est le précurseur de la sérotonine, un messager chimique associé à l’apaisement, lui-même précurseur de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

5. INVESTISSEZ DANS UNE LITERIE DE MEILLEURE QUALITÉ

Dix ans : c’est la durée de vie d’un matelas. De quoi justifier un investissement suffisant pour un compagnon qui vous épaulera durant une décennie. La qualité d’un matelas, d’un oreiller et même d’un sommier a une forte influence sur le repos. Si vous souhaitez être guidé dans vos choix, le site Sommeil.org a réalisé des comparatifs pour vous aider.

6. OPTEZ POUR UNE AIDE AU SOMMEIL 

Les compléments alimentaires à base de mélatonine et de plantes relaxantes comme l’Eschscholzia peuvent favoriser la relaxation et réduire le temps d'endormissement. La composition de SOMMEIL 7/7 de Nutrivi comprend ces deux ingrédients en plus de contenir des acides aminés et du magnésium. Cette formule avancée a pour objectif de favoriser au mieux le repos et la récupération. 

(1) Source : Institut National de la Vigilance et du Sommeil, 2019